luxleaks

LuxLeaks : Edouard Perrin à nouveau acquitté
Premières Lignes soutient les deux lanceurs d'alerte

Paris, le 16 mars 2017 – L’agence de presse Premières Lignes se réjouit que son journaliste Edouard Perrin soit une nouvelle fois acquitté à l’occasion de l’appel du procès LuxLeaks.

La Cour d’appel du Luxembourg confirme à nouveau qu’il a agit en « journaliste responsable ». En engageant en 2015 des poursuites contre Edouard Perrin et ses enquêtes pour Cash Investigation pour France 2, nous regrettons que la justice Luxembourgeoise ait mis en cause son sérieux et sa rigueur pourtant largement reconnus.

Premières Lignes déplore la condamnation des deux lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet qui ont oeuvré pour l’intérêt des citoyens européens en dénonçant un vaste système d’évasion fiscale au sein de l’Union. Grâce à eux, de nouvelles mesures permettant l’égalité devant l’impôt ont été mis en place. Nous en bénéficions tous. Premières Lignes leur apporte tout son soutien.

Cette décision de justice souligne l’urgence de mettre en place une protection effective des lanceurs d’alerte au niveau européen dans l’intérêt général.

 

Extrait du jugement en appel concernant Edouard Perrin :

LuxLeaks extraitjugt appel

 

Procès en appel

Paris, le 12 décembre 2016 – L’agence de presse Premières Lignes soutient son journaliste Edouard Perrin ainsi que les deux lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet jugés en appel lundi dans le cadre du procès Luxleaks.

Avec cette longue investigation financière, diffusée dans “Cash Investigation” sur France 2 en 2013 et multi-primée, Edouard Perrin n’a fait que son travail légitime de journaliste. Son enquête a permis l’ouverture d’un vaste débat public sur un sujet d’intérêt général pour tous les citoyens européens. De nombreux journalistes dans le monde ont ainsi repris et prolongé son travail.

En première instance, la justice luxembourgeoise a acquitté Edouard Perrin reconnaissant que les accusations à son encontre étaient infondées. Les juges confirmaient ainsi le caractère irréprochable de son travail dont le sérieux et la rigueur sont largement reconnus.

Premières Lignes regrette que son journaliste oeuvrant pour l’intérêt général dans le respect du droit à l’information largement consacré par la jurisprudence de la Cour Européenne des Droits de l’Homme soit à nouveau sur le banc des accusés au Luxembourg.

Toute l’équipe de Premières Lignes espère que les deux lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet, dont les juges ont reconnu en première instance qu’ils ont fait progresser l’équité fiscale et ont oeuvré pour l’intérêt général de manière totalement désintéressée, seront acquittés.

Leur condamnation à l’issue de cet appel ferait peser une grave menace sur la liberté d’expression et le droit de savoir des citoyens.

En tout état de cause, l’existence même de ce procès souligne l’urgence de la protection des lanceurs d’alerte en Europe et démontre les lacunes de la législation en vigueur.

 

Rappel des faits et des très nombreux soutiens

Paris, le 30 juin 2016 – L’agence de presse Premières Lignes se réjouit de l’acquittement de son journaliste Edouard Perrin dans le procès Luxleaks.

La justice luxembourgeoise établie ainsi le caractère irréprochable de son travail en reconnaissant que les accusations à son encontre étaient infondées. Edouard Perrin n’a fait que protéger ses sources et ne les a à aucun moment « dirigées ».

Cependant, Premières Lignes regrette que de telles accusations ait pu être prononcées contre un journaliste dont le sérieux et la rigueur sont largement reconnus. Les longues enquêtes financières d’Edouard Perrin produites par Premières Lignes pour CASH INVESTIGATION sur France 2 ont été mulit primées.

Toute l’équipe de Premières Lignes apporte désormais tout son soutien aux deux lanceurs d’alerte Antoine Deltour et Raphaël Halet dans leur combat en appel, et déplore leur condamnation. Paradoxalement, les juges reconnaissent qu’ils ont fait progresser l’équité fiscale et ont oeuvré pour l’intérêt général tout en les condamnant.

Cela souligne l’urgence de la protection des lanceurs d’alerte en Europe et en France et démontre les lacunes de la législation en vigueur.

Surtout, cette condamnation prouve que la directive sur le secret des affaires, adoptée par le Parlement européen, fait peser une grave menace sur la liberté d’expression et le droit de savoir des citoyens.

Ainsi, les juges luxembourgeois ont pu s’appuyer sur cette directive pour justifier la condamnation des lanceurs d’alerte en affirmant : « À la date d’aujourd’hui, le lanceur d’alerte n’est pas protégé par une quelconque norme juridique au niveau européen. Au contraire, la nouvelle proposition de directive sur le secret des affaires adoptée par le Parlement européen entend encore resserrer le cadre de cette protection du lanceur d’alerte et augmenter la protection du secret des affaires au niveau européen ». 

Comme le souligne Edouard Perrin, « Il serait heureux que les parlementaires européens ayant voté pour cette directive tout en prétendant défendre les lanceurs d’alerte prennent connaissance de ce jugement. Il n’est jamais trop tard pour s’instruire ».

 

France Télévisions réaffirme son soutien à Edouard Perrin de Cash Investigation sur France 2

FTV_soutien_Perrin

Paris, 22 avril 2016 – France Télévisions tient à réaffirmer son soutien à Edouard Perrin, inculpé le 23 avril 2015 par la justice luxembourgeoise, dans le cadre de la plainte du cabinet d’audit PwC et dont le procès démarre à partir du 26 avril.

France Télévisions considère que le secret absolu des sources des enquêtes, ainsi que le droit à l’information, doivent demeurer un principe et le socle du travail de tous les journalistes.

Avec cette longue investigation financière, diffusée dans « Cash Investigation » sur France 2 en 2013 et multi-primée, Edouard Perrin, alors collaborateur de la rédaction de France 2 et détaché auprès de « Premières Lignes » (la société de production en charge du programme), n’a fait que son travail légitime de journaliste.

De nombreux journalistes dans le monde ont ainsi repris et prolongé son enquête, qui relève de l’intérêt général pour tous les citoyens européens.

Edouard Perrin, membre du consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) a participé, en France, à la révélation du scandale « Panama Papers » dans « Cash Investigation » diffusé le 5 avril 2016 sur France 2.

 

 

« Edouard Perrin n’a  fait que son travail légitime de journaliste »

Réaction de Premières Lignes aux accusations publiées dans le communiqué du Parquet de Luxembourg du 27 avril 2015.

 

Paris, 27 avril 2015 – L’agence de presse Premières Lignes s’étonne de la prise de position publiée ce jour par le Parquet de Luxembourg (à lire ici). Ainsi, le journaliste Edouard Perrin aurait « dirigé » un ancien collaborateur de PwC Luxembourg et « joué un rôle plus actif dans la commission » d’infractions pour obtenir des documents.

Nous nous interrogeons sur l’opportunité de la part du Parquet de prendre de telles libertés avec le secret de l’instruction. Nous considérons pour notre part, que le secret absolu des sources de nos enquêtes doit demeurer un principe, le socle du travail de tous les journalistes.

Avec cette longue investigation financière, diffusée dans Cash Investigation sur France 2 et multi primée, Edouard Perrin n’a fait que son travail légitime de journaliste. De nombreux journalistes des plus grands médias internationaux ont repris et prolongé son enquête qui relève de l’intérêt général pour tous les citoyens européens. Les multiples révélations ont d’ailleurs connu un retentissement international.

Comme le rappelle justement l’association du prestigieux Prix Albert Londres dans un communiqué publié ce jour « le journaliste et le lanceur d’alertes ont besoin l’un de l’autre, engagés dans un même combat contre les détournements de la loi, les atteintes à la justice et aux fondements de la démocratie. Que vaudra le travail d’investigation du journaliste lorsque sa liberté de le divulguer sera entravée ? Que vaudra la conscience d’un lanceur d’alerte lorsque l’omerta d’une multinationale la bâillonnera ? ».

 

 

Premières Lignes soutient le journaliste de l’équipe de Cash Investigation mis en examen au Luxembourg

Paris, 23 avril 2015 – Le journaliste d’enquête Edouard Perrin vient d’être inculpé par la justice Luxembourgeoise dans le cadre de la plainte du cabinet d’audit PwC au Luxembourg.

L’agence de presse Premières Lignes soutient l’intégrité et le sérieux des différentes enquêtes réalisées par Edouard Perrin pour Cash Investigation – une production Premières Lignes pour France 2 – des enquêtes qui ont reçu des prix prestigieux en France et en Europe.

Edouard Perrin a été le premier journaliste à analyser 28 000 pages d’accords fiscaux officiels mais jamais rendus publics, issus de PwC, l’une des sociétés d’audit qui a négocié avec l’Etat luxembourgeois « l’optimisation fiscale » de certaines des plus grandes multinationales. Des milliards d’euros de recettes fiscales ont ainsi échappé aux Etats dans lesquels sont implantées ces firmes.

Ces enquêtes d’intérêt public majeur en Europe, portant sur des pratiques légales, officiellement validées par l’administration fiscale luxembourgeoise, et pourtant jamais rendues publiques, sont parfaitement conformes au rôle reconnu aux journalistes de « chiens de garde de la démocratie » par la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Edouard Perrin a apporté son expertise au Consortium international de journalistes d’investigation (ICIJ) lors des révélations LuxLeaks, en partenariat avec 40 des plus grands médias internationaux dont le New York Times, The Guardian, Asahi Shimbun, Le Monde…

Ces révélations sont à l’origine d’un vaste débat international sur un sujet d’intérêt général, qui a conduit Jean-Claude Juncker président de la Commission européenne et ancien Premier ministre du Luxembourg à reconnaître lui même sa responsabilité politique dans le système de taxation du Grand Duché et à annoncer une prochaine directive européenne pour lutter contre l’évasion fiscale.

 

 

France 2 soutient le journaliste Edouard Perrin ​de « Cash investigation »

France 2 tient à affirmer son soutien à Edouard Perrin, inculpé le 23 avril dernier
par la justice luxembourgeoise, dans le cadre de la plainte du cabinet d’audit PwC.F2 soutient ED PERRIN

France 2 considère que le secret absolu des sources des enquêtes, ainsi que le droit à l’information, doivent demeurer un principe et le socle du travail de tous les journalistes.

Avec cette longue investigation financière, diffusée dans « Cash Investigation » sur France 2 en 2013 et multi-primée, Edouard Perrin, alors collaborateur de la rédaction de France 2 et détaché auprès de « Premières Lignes » (la société de production en charge du programme), n’a fait que son travail légitime de journaliste.

De nombreux journalistes dans le monde ont ainsi repris et prolongé son enquête, qui relève de l’intérêt général pour tous les citoyens européens.

 

L’OSCE tance le Luxembourg après l’inculpation d’Edouard Perrin

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) s’est indignée le mardi 28 avril de l’inculpation au Luxembourg du journaliste français Edouard Perrin, qui a en partie révélé le scandale LuxLeaks dans Cash investigation (Premières Lignes) sur France 2. « Les journalistes doivent être libres d’informer sur des sujets d’intérêt public sans craindre des poursuites, la prison ou toute autre sanction », souligne la représentante de l’OSCE pour la liberté de la presse, Dunja Mijatovic, dans un communiqué. « Le journalisme d’investigation est un des piliers de la liberté de la presse », rappelle-t-elle, précisant avoir adressé une lettre en ce sens au chef de la diplomatie luxembourgeoise, Jean Asselborn. lire le communiqué

 

26 sociétés de journalistes soutiennent Edouard Perrin

Nous, sociétés de journalistes et de rédacteurs, avons appris avec consternation l’inculpation au Luxembourg de notre confrère Edouard Perrin.
En révélant le scandale « Luxleaks » dans l’émission Cash investigation sur France 2, le journaliste a effectué un travail légitime d’information auquel les citoyens ont droit. Ces poursuites judiciaires vont à l’encontre des principes basiques de la liberté de la presse. Le secret des sources ainsi que le droit d’enquêter, à plus forte raison dans le domaine des affaires financières, doivent être respectés par toutes les institutions, quelles qu’elles soient.Nous apportons notre soutien à Edouard Perrin, à France 2 ainsi qu’au Consortium international des journalistes d’investigation. Nous appelons tous les journalistes à la vigilance alors que régulièrement et parfois de manière insidieuse la liberté d’informer est remise en cause. Le projet de directive de la Commission européenne sur le secret des affaires discuté actuellement en est un exemple criant.
Les sociétés de journalistes et de rédacteurs de : l’AEF, Alternatives économiques,  Courrier international, France Bleu, France Culture, France Inter, France Info, Les Échos, L’Express, Le Figaro, iTélé/Canal+, Libération, Marianne, Mediapart, Midi Libre, Le Monde, Le Mouv’, Le Nouvel Obs, Le Point, Le Parisien-Aujourd’hui en France, RFI, Rue 89, Le Télégramme, Télérama, TF1, et La Vie.

 

Le soutien de l’ICIJ, le Consortium international des journalistes d’investigation :ddddd
Charges against LuxLeaks reporter threaten press freedom
The International Consortium of Investigative Journalists strongly condemns the indictment of French journalist and ICIJ member Edouard Perrin by Luxembourg prosecutors over leaked documents that revealed widespread aggressive tax avoidance by some of the world’s largest companies... lire la suite

 

Le soutien du Prix Albert Londres :AlbertLondres-solidaires-Edouard-Perrin
Solidaires d’Edouard Perrin !
(…) Le journaliste et le lanceur d’alertes ont besoin l’un de l’autre, engagés dans un même combat contre les détournements de la loi, les atteintes à la justice et aux fondements de la démocratie. Que vaudra le travail d’investigation du journaliste lorsque sa liberté de le divulguer sera entravée ? Que vaudra la conscience d’un lanceur d’alerte lorsque l’omerta d’une multinationale la bâillonnera ?
lire la suite ou cliquer sur l’image

 

Le soutien de RSF, Reporters sans frontières :
Affaire LuxLeaks : RSF “consternée” par la mise en examen d’un journaliste français
Reporters sans frontières est consternée d’apprendre la mise en examen d’un journaliste français par un juge luxembourgeois. Le reportage réalisé par Edouard Perrin, qui a permis de mettre en lumière des pratiques de fraude fiscale, relève de l’intérêt général… lire la suite

 

Le soutien de la Fédération européenne des journalistes :
LuxLeaks : « Honte sur le Luxembourg qui inculpe le journaliste auteur des révélations »
La Fédération européenne des journalistes (FEJ) condamne fermement la décision prise, ce jeudi, par un juge d’instruction luxembourgeois, d’inculper le journaliste français Édouard Perrin, qui avait révélé le scandale financier LuxLeaks…
lire la suite

 

Le soutien de la SCAM :
LuxLeaks, un journaliste victime d’informer
La Scam et sa commission des journalistes tiennent à exprimer  leur profonde indignation à l’annonce de la mise en examen par  la justice Luxembourgeoise du journaliste Edouard Perrin… lire la suite

 

Le soutien de la SDJ de France 2 :
Soutien à Edouard Perrin, journaliste de Cash Investigation
La Société des journalistes de France 2, apporte son soutien plein et entier à Edouard Perrin, mis en examen le 23 avril dernier par la justice luxembourgeoise, pour vol (ou complicité de vol) de documents provenant du cabinet d’audit PriceWaterhouseCoopers. Pourtant, Edouard Perrin a réalisé un travail légitime d’information et d’investigation financière diffusé dans l’émission « Cash Investigation » sur France 2 en 2013. Son enquête fouillée et argumentée a révélé un système fiscal très favorable aux multinationales implantées au Luxembourg. C’est lui qui a fait éclater le scandale «LuxLeaks ».
 
La société des journalistes de France 2, s’insurge contre ces poursuites judiciaires, qui ressemblent fortement à une remise en cause de notre droit à enquêter et à informer nos citoyens. Nous rappelons que la liberté de la presse est un principe fondamental de nos sociétés démocratiques. Nous observons que la mise en examen de notre confrère intervient au moment où l’Union Européenne, dont la Commission est présidée par le luxembourgeois et ancien premier ministre Jean-Claude Juncker, s’apprête à se doter d’une nouvelle directive sur le secret des affaires, très défavorable à la liberté d’investigation de la presse.
 
Enfin nous rappelons que l’enquête d’Edouard Perrin a été reprise dans le monde entier et relève de l’intérêt général. Depuis des années, il est l’un des piliers du journalisme d’investigation sur France 2.

 

Le soutien du Syndicat National des Journalistes :
Soutien à Edouard Perrin, mis en accusation dans l’affaire LuxLeaks

Edouard Perrin, comme en son temps Denis Robert, est poursuivi pour avoir pleinement exercé sa profession au bénéfice des citoyens. Révélateur du scandale fiscal et financier appelé LuxLeaks, Edouard Perrin vient d’être mis en examen par une juge d’instruction de Luxembourg. Il est accusé d’avoir contribué aux fuites de documents confidentiels du cabinet de conseil PwC, fuites qui ont mis au jour des accords fiscaux secrets entre le Luxembourg et de nombreuses multinationales... lire la suite

 

Le soutien du SNJ – CGT :
Affaire LuxLeaks : poursuites contre les journalistes et lanceurs d’alerte, impunité pour la finance

Un journaliste de France 2, aujourd’hui à Premières lignes, Edouard Perrin, a été mis en examen le 23 avril au Luxembourg au motif de « vol domestique » dans le cadre du scandale Luxleaks… lire la suite

 

 

Précédemment dans cette affaire

Les derniers développements et les extraits vidéo des enquêtes de CASH INVESTIGATION

 

LOGO-CASHDès 2012, dans ses enquêtes pour Cash Investigation (une production Premières Lignes pour France 2), Edouard Perrin a été le premier journaliste à analyser 28 000 pages d’accords fiscaux officiels issus de PwC, l’une des sociétés d’audit qui a négocié avec le Luxembourg « l’optimisation fiscale » de plusieurs des plus grandes multinationales comme Amazon, Ikea, Volkswagen, GSK…

En 2014, Edouard Perrin a apporté sont expertise à l’ICIJ (International Consortium of Investigative Journalists) lors des révélations #LuxLeaks, en partenariat avec 40 des plus grands médias internationaux dont le New York Times, The Guardian, Asahi Shimbun, Le Monde…

Des milliards d’euros de recettes fiscales ont échappé aux Etats dans lesquels sont implantées ces firmes. Une vaste enquête sur les secrets d’un paradis fiscal au cœur de l’Europe.

 

#LuxLeaks : PwC sur le gril des députés anglais

Lundi 8 décembre 2014
Au Parlement anglais, des députés accusent de mensonges le réprésentant de PriceWaterhouseCoopers, l’une des sociétés d’audit qui a négocié avec le Luxembourg des accords secrets pour « l’optimisation fiscale » des plus grandes multinationales comme Amazon, Ikea, Volkswagen, GSK…

Article du Guardian (en anglais) « PriceWaterhouseCoopers chief Kevin Nicholson denies lying over tax deals. Nicholson stands by previous testimony to MPs, as accountants are accused of mass-marketing tax avoidance schemes ».

A la ta tête de la commission parlementaire, la très pugnace députée travailliste Margarett Hodge.

A quand une commission similaire au parlement français ?
A voir dans cette vidéo, un grand moment de démocratie (et de bonne télévision) en anglais.
(si la vidéo du parlement ne démarre pas, cliquez ici)

 

 

#LuxLeaks : Edouard Perrin invité de la matinale de France Inter

Jeudi 20 novembre 2014, Edouard Perrin était l’invité de la matinale de France Inter. Replay du débat avec le député socialiste Yann Galut et l’eurodéputé luxembourgeois Frank Engel (PPE) sur le scandale fiscal #‎LuxLeaks‬.

 

 

Extraits vidéo exclusifs des enquêtes de CASH INVESTIGATION

L’interview exclusive de PwC
Wim Piot, du cabinet d’audit PwC Luxembourg, face à Elise Lucet (avril 2012).

 

 

Edouard Perrin à la recherche du Bureau numéro 6 au Luxembourg
Les coulisses exclusives du service des impôts qui a accordé ces incroyables réductions fiscales.

 

 

Pearson, le propriétaire du Financial Times
Edouard Perrin et Richard Brooks (Private Eye) à la recherche des responsables (janvier 2012).

 

 

Amazon au Luxembourg
Edouard Perrin à la recherche de la grosse tirelire Amazon (mai 2013)

 

 

De Cash Investigation à #LuxLeaks

 

 

De Cash Investigation à #LuxLeaks
par Edouard Perrin, journaliste Premières Lignes
Paris, le 6 novembre 2014

La génèse

Edouard Perrin avec L'équipe LuxLeaks à Bruxelles (Photo : Mar Cabra)

Edouard Perrin avec L’équipe LuxLeaks à Bruxelles (Photo : Mar Cabra)

L’enquête commence en août 2011. Reporter pour France 2, je venais de rejoindre l’équipe de Premières Lignes pour lancer Cash Investigation. Initialement l’enquête tournait autour des paradis fiscaux, ces juridictions à palmiers fort exotiques qui offrent aux quidams fortunés des solutions pour échapper à leur percepteur. Mais l’enjeu véritable n’était pas là. Mieux valait se pencher sur les entreprises et l’“optimisation fiscale” qu’elles pratiquaient à grande échelle.

L’optimisation fiscale, un bel euphémisme pour cacher des taux d’impositions réduits au minimum. Seules quelques ONG en parlaient, et tentaient de dénoncer le pillage des ressources fiscales de pays déjà trop pauvres.

A la faveur de la crise économique dans les pays riches, la question est devenue plus pressante. Pourquoi les grandes entreprises paient-elles si peu d’impôts ? Quels sont les “trucs” qui leur permettent de faire fondre leur imposition ?

Les réponses des quelques spécialistes qui voulaient bien en parler étaient unanimes : grâce à des montages comptables très élaborés, les multinationales se jouent des législations nationales. Ces montages fiscaux, certains pays s’en sont fait une spécialité. A commencer par le Luxembourg.

Moins ensoleillé que les Iles Caïmans, mais plus pratique et plus efficace, au coeur de l’Europe, le Grand Duché de Luxembourg. J’avais entendu parler de mystérieux accords fiscaux, les “rulings” dans le jargon, passés entre l’administration fiscale luxembourgeoise et des milliers d’entreprises. Des accords très secrets, évidemment. Au moins, je savais quoi chercher…

Des accords secrets

Ces « rulings » si précieux, finalement, j’en ai trouvé. Un paquet. Des centaines. Tous tamponnés par le fisc luxembourgeois. Beaucoup de noms d’entreprises, des montants astronomiques, des schémas très compliqués. Les décortiquer et les expliquer n’a pas été simple : la fiscalité, ça n’est guère glamour !

“Les petits secrets des grandes entreprises” a été diffusé dans Cash Investigation le 11 mai 2012 sur France 2. Cette diffusion fut suivie par un reportage de l’émission phare de la BBC, Panorama, que nous avions associée à notre enquête. Grâce à de nouveaux documents, j’ai réalise un deuxième épisode. Les faveurs fiscales accordées à Amazon et Mittal ont eu droit à un prime time dans Cash Investigation sur France 2 plébiscité par les téléspectateurs. L’histoire de ces entreprises qui ne paient presque pas d’impôts, “Les intaxables” a reçu le Prix Ilaria Alpi de la meilleure enquête de télévision en septembre 2014.

#Luxleaks

Quelques mois après la diffusion de mes enquêtes, le Consortium International des Journalistes d’Investigation m’a contacté. Ils avaient reçus dans leurs bureaux de Washington les mêmes documents et souhaitaient m’associer à l’enquête internationale qu’ils voulaient consacrer aux accords secrets luxembourgeois. Le travail réalisé jusque là seul dans mon coin allait pouvoir continuer, avec une exploitation systématique par plus de 80 journalistes dans près de 30 médias dans le monde.

A enjeu global, regard global.

 

Edouard Perrin

 

 

3 commentaires

  1. Doit en rire ?
    Doit en pleurer ?
    Est ce que ce monde est sérieux comme disait Cabrel ?
    On croit rêver, nous en rions alors que vous devez en pleurer car oui ce monde est sérieux…
    Quoi de plus frustrant que d’être accusé pour avoir (bien) fait son taf.
    Ne pliez pas, gardez le moral :o) Vous n’etes pas seul
    Vous avez su apporter quelque chose de nouveau au journalisme d’investigation, vous avez inspiré des vocations, soyez fiers, lachez rien parce que nous, Français, avons besoin de vous …pour savoir !!
    je finirai par un truc bien pourrave : « Bon courage »

  2. je suis avec de tout cœur,a soutenir Mr Edouard Perrin,en tant que citoyen de France..

  3. toujours excellent « cash investigation » félicitations a Elise Lucet et son équipe ça c´est du journalisme !!!