Luxe : les dessous chocs

une enquête documentaire de Zoé de Bussierre
en partenariat avec Mediapart et l'EIC
Mardi 9 octobre à 20h55 sur France 2

 

 

Le luxe à la française, ce sont deux poids lourds mondiaux : LVMH, 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires, et Kering, 8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Deux mastodontes à la santé étincelante, qui font l’essentiel de leur marge grâce à la maroquinerie.

Zoé de Bussierre a remonté l’une des filières du cuir de luxe jusqu’aux tanneries de Toscane pour enquêter sur un univers peu reluisant : sous-traitance en cascade, ouvriers cassés par le travail, et même parfois maltraités.

En partenariat avec Mediapart et l’EIC, l’European Investigative Collaborations, Zoé de Bussierre s’est également plongée dans les comptes du numéro cinq mondial du luxe. L’enquête révèle comment Kering a transféré pendant des années la majorité de ses bénéfices en Suisse, pour payer le moins d’impôts possible.

Qui dit luxe, dit forcément fourrure. La Chine est désormais le premier pays producteur de fourrure au monde. L’équipe a pu pénétrer dans les fermes d’élevage et les abattoirs qui approvisionnent certaines grandes maisons de couture. Souffrance animale, hygiène déplorable…

Des podiums de la fashion week parisienne aux arrière-boutiques chinoises et italiennes, Cash Investigation a enquêté sur les dessous chocs du luxe.