Paul Moreira

Journaliste réalisateur

PaulMoreira3Paul Moreira entre dans le métier en 1985 à Radio France Internationale. L’année suivante, il participe comme enquêteur à « Droit de réponse », l’émission d’investigation animée par Michel Polac.

En 1988, il devient grand reporter indépendant. Pour Actuel, Politis, Libération-Magazine, il couvre la révolution roumaine, la fin de l’expérience sandiniste au Nicaragua, la guerre des favelas au Brésil, rapporte l’état de famine à Cuba pendant la « période spéciale »… Il développe une écriture undercover et se fond dans la population dont il partage la vie.

En 1995, il rejoint l’agence de reportages télévisés CAPA. Il y participe entre autres au « Vrai Journal » de Karl Zéro, d’abord comme reporter puis rédacteur en chef.
En 1999, Canal Plus le recrute. Il devient directeur de la rédaction et lance le magazine d’investigation 90 minutes. L’émission, trimestrielle, devient emblématique pour Canal Plus. La direction de la chaine lui demande de développer un modèle hebdomadaire. Il créé Lundi Investigation en 2001. Il faut désormais diffuser 60 minutes par semaine d’un journalisme exigeant, méticuleux et impactant. L’émission créé un appel d’air et fait émerger une nouvelle génération de journalistes d’investigation en France.

En 2006, Paul Moreira démissionne de Canal Plus. Il veut retourner sur le terrain. Pour produire ses films, il crée une petite structure Premières Lignes. Il part en Irak. Son tout premier documentaire, « Irak : agonie d’une nation » (90′), remporte le prix du meilleur documentaire d’actualité au 47ème Festival International de Télévision de Monte-Carlo et le prix de la meilleure investigation au FIGRA. Une enquête en zone de conflit qui sera suivie par d’autres en Somalie, Afghanistan, Palestine, Egypte, Syrie…

En 2009, il est rejoint par Luc Hermann, un ancien de l’équipe de 90 minutes, puis en 2010 par Laurent Richard qui vient de CAPA. L’agence agrège une dizaine de journalistes d’investigation d’horizons divers. Elle devient un laboratoire pour de nouvelles écritures, de nouveaux risques. A la demande d’Elise Lucet, journaliste figure de proue de France 2, Premières Lignes produit Cash Investigation. Produite dans un climat de grande liberté, l’émission rencontre un succès immédiat auprès du grand public.

En moins de cinq ans, Premières Lignes est devenu l’une des agences les plus engagées dans le documentaire d’investigation au niveau européen.

En 2014, à l’initiative de Paul Moreira, le FIGRA et Amnesty International-France, lancent le premier prix de l’impact, récompensant un film pour les effets concrets qu’il aura eu sur la société civile.